n.paradoxa vol. 33: Religion. Katy Deepwell (Ed.). KT Press.

Posted in art, critique, magazines on January 11th, 2014
Tags:

n_paradoxa_33_motto_01n_paradoxa_33_motto_02n_paradoxa_33_motto_05n_paradoxa_33_motto_06n_paradoxa_33_motto_07n_paradoxa_33_motto_08n_paradoxa_33_motto_09

n.paradoxa vol. 33: Religion. Katy Deepwell (Ed.). KT Press.

vol 33 2014: Relgion

‘Editorial’ pp. 4

Ayelet Zohar
‘Yayoi Kusama: The Jewel, the Mirror and the String of Beads’ pp. 5-15

Lou Cabeen
‘Artists pages: ‘Public Display” pp. 16

Barbara Kutis
‘Confronting Catholic Ideals: Elzbieta Jablonska, Katarzyna Kozyra, Dorota Nieznalska’ pp. 17-25

Zehra Jumabhoy
‘Of Voyages and Vetiver: A Conversation with Zarina Hashmi’ pp. 26-31

Oreet Ashery
‘Artists Pages: ‘Party for Freedom” pp. 32-37

Mathilde ter Heijne
‘Artists Pages: ‘Experimental Archaeology: Goddess Worship” pp. 38-43

Paula Levine
‘Artists Pages: ‘as if the laws were malleable” pp. 44-47

Lieke Wijnia
‘The Last Supper: Marlene Dumas, Mary Beth Edelson and Elisabeth Ohlson Wallin’ pp. 48-56

Judy Batalion
‘Helene Aylon in conversation’ pp. 57-66

Mirjam Westen
‘Almagul Menlibayeva: ‘Women always bring problems to religions…’’ pp. 67-72

Michelle Moravec
‘Performing Prehistory: Would you rather be a goddess or a cyborg? Cheri Gaulke and Anne Gauldin’s ‘Malta Project” pp. 73-84

Julian Vigo
‘Sturtevant: On Religion/Sacrilege’ pp. 85-91

‘Female Power’ (Arnhem, MMK, 2013)’ pp. 92-93

”The Beginning is Always Today’ (Saarlandets Museum, 2013)’ pp. 94-95

Language: English
Size: 21 x 26 cm
Binding: Softcover

11 €

Buy it

Making Worlds. Amelia Barikin & Helen Hughes (Eds.). Surpllus.

Posted in art, books, critique, distribution, film, literature, science, Theory, writing on January 7th, 2014
Tags: , , ,

making_worlds_motto_distribution_01bmaking_worlds_motto_distribution_02making_worlds_motto_distribution_03making_worlds_motto_distribution_04

Making Worlds. Amelia Barikin & Helen Hughes (Eds.). Surpllus.

Making Worlds: Art and Science Fiction is an anthology of new texts by artists, curators, art historians and writers who are self-confessed science fiction fans. The linking point is the idea of science fiction as a platform for the building of alternate art histories. This collection is concerned with the ways in which science fiction might be performed, materialised or enacted within a contemporary context.

Edited by Amelia Barikin and Helen Hughes, with contributions by: Adrian Martin, Amelia Barikin, Andrew Frost, Anthony White, Arlo Mountford, Brendan Lee, Charles Green, Chris McAuliffe, Chronox, Damiano Bertoli, Darren Jorgensen, Dylan Martorell, Edward Colless, Helen Hughes, Helen Johnson, Justin Clemens, Lauren Bliss, Matthew Shannon, Nathan Gray, Nick Selenitsch, OSW, Patrick Pound, Philip Brophy, Rex Butler, Ryan Johnston, and Soda_Jerk.

Design by Brad Haylock

Softcover, 320 pages.

15 €

Buy it

ARC #17

Posted in art, critique, distribution, graphic design, Journals, literature, writing on December 20th, 2013
Tags: , ,

arc_17_rca_motto_distribution_01arc_17_rca_motto_distribution_02arc_17_rca_motto_distribution_04arc_17_rca_motto_distribution_06arc_17_rca_motto_distribution_05arc_17_rca_motto_distribution_03

Arc #17 compendium, Critical Writing RCA.

The Arc 17 compendium brings you the three editions of the journal made in 2012 and 2013.

17.1: RURAL takes on the interchange between rural and urban practice, with contributions from Ruth Beale, Brian Dillon, John Akomfrah and Ute Meta Bauer. 32 pages.

17:2 CROSSINGS tackles the idea of the polymath in contemporary culture, with texts by Chris Kraus, David Morris, Joe Kerr and many more. 36 pages.

17.3: ADAPTATION focuses on methods and processes relating to appropriation and adaptation in literature, art, design and architecture. It counts Yves Lomax and Teal Triggs among its contributors. 36 pages.

15€
Buy it

Recurating: When Exhibitions Become Reified / Thinking Contemporary Curating, book launch @ Motto Melbourne. 06.12.2013.

Posted in art, critique, events, Motto Melbourne event, Theory on December 3rd, 2013
Tags: , , , , , ,

TCC_cover-WEB

– Recurating: When Exhibitions Become Reified
– Thinking Contemporary Curating, Terry Smith. Book launch

Terry Smith, Andrew W Mellon Professor of Contemporary Art History and Theory, University of Pittsburgh
with Tara McDowell, Associate Professor and Director, Curatorial Practice, MADA
and Rebecca Coates, Independent curator and lecturer, Art History, University of Melbourne

This talk examines the recent phenomenon of restaging historical exhibitions, culminating in the dramatic and polarizing rehang of When Attitudes Become Form: Bern 1969/Venice 2013 at Fondazione Prada in Venice this year, undertaken by Germano Celant with Thomas Demand and Rem Koolhaas. The topic will be introduced and contextualized by Tara McDowell and concluded by a conversation among Terry Smith, Tara McDowell, and Rebecca Coates.

The talk is followed by the Australian launch of Smith’s recent book, Thinking Contemporary Curating, published by Independent Curators International. The book launch is, in turn, followed by the launch of issue 7.2 of un Magazine, a free and independent magazine for dialogue in contemporary art.

Talk: 3:00–5:00pm
Book launch: 5:00–6:00pm

Friday 6 December 2013

Free entry

Motto Melbourne / Magic Johnston
27–29 Johnston St
Collingwood
Victoria 3066

frieze d/e #8

Posted in art, critique, distribution, exhibitions, magazines, photography on February 13th, 2013
Tags: , , ,

frieze_de_8_motto_01frieze_de_8_motto_02frieze_de_8_motto_03frieze_de_8_motto_04frieze_de_8_motto_05frieze_de_8_motto_06frieze_de_8_motto_07frieze_de_8_motto_08frieze_de_8_motto_10frieze_de_8_motto_11

frieze d/e #8

Mythos Rheinland
Cologne & Düsseldorf: where are they now?

Michael Krebber
Thomas Schütte
Alexandra Bircken

Februar-März 2013
German / English
136 Pages

D 8.50€

Buy it

Discipline #2

Posted in art, critique, Theory, writing on December 22nd, 2012
Tags: , , , , , , , ,

Discipline is a Melbourne-based contemporary art journal. It has a focus on longer, research-based essays, interviews and artist pages.

While based and published in Melbourne, the writers and artists who have contributed to Discipline are both local and international. In presenting longer-form essays, the journal aims to ground a new body of sustained intellectual writing about contemporary art that does not merely fall back on the crutch of ʻpluralityʼ as a means for theorising art after postmodernism and globalisation.

Edited by Nicholas Croggon and Helen Hughes, Guest edited by Maria Fusco
Design by Annie Wu and Ziga Testen
Language: English
Pages: 176
Size: 30 x 23 cm

Price: €20.00
Buy it

frieze d/e #7

Posted in art, critique, distribution, magazines on November 12th, 2012
Tags:

frieze d/e #7
D 8.50€

BUY

Pétunia #4

Posted in art, critique, distribution, magazines, Motto Berlin store, writing on September 11th, 2012
Tags:




(Known as the “violence” issue)

With contributions of/and about: Fabienne Audéoud, Alex Bag, Lili Reynaud Dewar; Sonya Dyer, Dorothée Dupuis, Valérie Chartrain, Jean-Charles Massera, Elisabeth Lebovici, Glenn Ligon, Ellen Cantor, Samara Davis, Sarah Ortmeyer, Ellen Harvey, Cassandra Lasch Edlefsen, Bruce Nauman, Luc Jeand’heur, Klara Liden, Alexander Fleming, Valerie Solanas, Caroline Achaintre, Matthew Darbyshire, Olivia Dunbar…

Design : Susanna Shannon / Design Dept
Pages: 93

D 5€

Buy it

Audimat: Numero O. Les Siestes Electroniques.

Posted in critique, music on July 26th, 2012

Audimat: Numero O. Les Siestes Electroniques.

Cette année, les Siestes Electroniques élargissent leur champ d’intervention en éditant pour la première fois une revue, baptisée Audimat.Une vraie revue, pas un magazine ni un programme du festival : des articles long format sur la musique, écrits par des contributeurs français ou étrangers, pas forcément issus de la presse spécialisée. L’idée est d’ébaucher en langue française un discours critique exigeant, sans être abscons, sur la pop music, son histoire, son écoute, sa diffusion dans le monde. Il y est donc question, en vrac, du rapport du groove au langage, de l’esthétique propre aux morceaux rares dans le rock, de la nécessité de continuer à chroniquer des albums à l’âge du iPod, ou encore de l’affirmation du désir dans la Hi-NRG.

La direction éditoriale d’audimat est assurée par Guillaume Heuguet et Etienne Menu, et la direction artistique par officeabc.

Sommaire:

Diedrich Diederichsen – Va crever, critique de disque (mais prends ton temps)

C’est une chose étrange et presque scandaleuse que Diedrich Diederichsen ait été aussi peu traduit en français. Né en 1957, il a écrit sur le punk et la new-wave pour la version allemande du magazine Sounds avant de diriger Spex, titre-phare de la presse alternative germanique, jusqu’au début des années 90. Imprégné de cultural studies, de post-structuralisme et de marxisme dissident, sa façon d’aborder la critique musicale est celle d’un moderniste radical, peu enclin à prendre la légèreté à la légère. Il enseigne parallèlement la théorie de l’art à Vienne. Audimat publie ici un article précédemment édité dans le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung en 2010, qui s’interroge sur le choix de son ancien employeur, Spex, de cesser de publier des chroniques d’albums.

Simon Reynolds – Dance music : la fin du futur

Simon Reynolds a ce pouvoir de parler d’un morceau ou d’un artiste avec un enthousiasme tel qu’on a tout de suite envie d’aller l’écouter ou le réécouter. Son désir d’échafauder, article après article et livre après livre, une véritable histoire esthétique de la pop music au sens large, ne peut évidemment qu’être accueilli à bras ouverts pour qui n’a jamais goûté aux épuisants récits rock’n’roll, anecdotiques et psychologisants de la musique de ces cinquante dernières années. Après la sortie de son dernier livre Rétromania au début de cette année, il revient pour nous, via Skype, sur l’idée selon laquelle le futur et le futurisme en musique seraient paradoxalement devenus au fil des années des notions dépassées.

Tim Finney – Say what ? La UK Funky et l’ineffabilité du groove

Tim Finney est australien, il a 30 ans, a longtemps tenu un blog intitulé Skykicking et signe parfois des chroniques pour Pitchfork quand il réussit à trouver un créneau dans son emploi du temps d’avocat spécialiste des class actions – le même travail que celui de Glenn Close dans Damages, sauf que Tim est beaucoup plus sympathique. Malgré des goûts musicaux parfois peu compatibles avec les nôtres, Tim prête une telle attention à ce qu’il écoute et décrit qu’on finit souvent par réévaluer positivement ce qu’on pensait de ce titre de dancehall au départ assez terne, ou par prendre conscience de la fonction matricielle des remixes d’Ewan Pearson dans la scène electrohouse entre 2003 et 2005. Pour Audimat, il théorise la notion d’ineffabilité du groove à l’œuvre dans un genre passé plus qu’inaperçu en France : la UK funky.

Louis Picard – Chiens vivants, lions morts : esthétique de la chanson rare

La rareté en musique ne concerne plus guère que les disques eux-mêmes, puisque YouTube et feu MegaUpload ont en quelques années rendu disponible et gratuite la quasi totalité de la production musicale, ou en tout cas de la production musicale faisant l’objet d’une demande, évidemment. Face à ce renversement du régime de l’écoute, nous avons demandé à notre ami Louis Picard, de son état professeur de lettres modernes en classes préparatoires et généreux érudit du rock, de nous parler du rapport trouble que l’on entretenait autrefois aux chansons rares, inédites et oubliées.

Paul Purgas – Remastering digital et révisionnisme

L’industrie des rééditions d’albums peut-elle être taxée de révisionnisme sonore ? C’est ce que soutient l’artiste et musicien Paul Purgas, entre autres moitié du groupe Emptyset, qui retrace pour Audimat l’histoire du remastering digital et rend compte d’une pratique très prisée par les labels et les ingénieurs qui travaillent pour eux, consistant à adapter le son d’un enregistrement ancien aux goûts du public d’aujourd’hui en recourant à la compression, à la ré-égalisation, et autres maquillages sonores d’œuvres originales.

Etienne Menu – “À mille lieues des clichés du gangsta rap” : Notes sur le rap en France, le rap en français, et un âge d’or négligé

Entre 1995 et 1998, le rap français a vécu son apogée. Après la première vague du début de décennie (NTM, IAM, Solaar et Assassin) sont apparus plusieurs crews profondément influencés par la scène new-yorkaise et pratiquant couramment l’art du flow, privilégiant la forme sur le sens, le signifiant sur le signifié, le style sur le contenu – soit une certaine définition du vrai bon rap, celui qui refuse de coller à un message sociopolitique explicite et au culte très français du « beau texte ». La plus talentueuse et avant-gardiste de ces équipes s’appelait Time Bomb, et ses prophètes Lunatic, Hifi et surtout Ill. Etienne Menu, à l’époque jeune auditeur électrisé par les freestyles qu’il entendait sur les ondes de Générations 88.2, revient sur cet âge d’or trop souvent passé sous silence.

Didier Lestrade – Can You Handle It : la Hi-NRG comme défi gay

À une époque où les archivistes musicaux semblent avoir réhabilité à peu près toutes les scènes et micro-scènes des cinquante dernières années, Didier Lestrade, entre autres auteur élitiste mais décontracté des chroniques house et soul pour Libération dans les années 90, se demande pourquoi la Hi-NRG continue, elle, de croupir dans les oubliettes de l’histoire. Et en profite pour souligner comment ce style mal aimé se fit à l’époque la voix d’un désir gay enfin explicitement formulé.

Musique et camp : Entretien avec Patrick Mauriès

Le camp est une idée étudiée en 1964 par Susan Sontag dans ses Notes on Camp, pour évoquer l’attitude théâtralisée, à la fois froide et outrée, propre à certains homosexuels new-yorkais, le plus souvent juifs. Quinze ans plus tard paraît en France le Second Manifeste Camp de Patrick Mauriès, dans la collection Fiction & Cie du Seuil. C’est le premier livre d’un jeune homme de 27 ans venu à Paris quelques années auparavant pour suivre les cours de Roland Barthes, qui se trouve justement être à l’origine de sa publication.

D 10 €

Buy it

Useless: New Writing in Art and Design. Royal College of Art.

Posted in art, critique, design, writing on July 17th, 2012
Tags: ,

Useless: New Writing in Art and Design. Royal College of Art.

Graduating students from the Royal College of Art’s new Critical Writing in Art and Design MA programme present their first collaborative publication — a collection of essays that work to deconstruct the idea of uselessness within a diverse range of ideas, projects, interviews and stories. These works, which provide a multitude of perspectives on the theme, form an object that spans topics across art, product design, architecture, literature, radio, information technology and more.

Contributors
Freire Barnes | Anna Bates | Jigna Chauhan | Nicola Churchward | John Dummett | Jeanette Farrell | Natalie Ferris | Clo’e Floirat | Elizabeth Glickfield | Charmian Griffin | Christina Manning-Lebek | Peter Maxwell | Dora Mentzel | David Morris | Jonathan P. Watts

Paperback: 180 pages
Publisher: Royal College of Art
Language: English
Product dimensions: 210 x 130 x 15 mm
Design: Pedro Cid Proença
Cover illustration: Fabienne Hess.

D 10 €

Buy